English version

Accueil

Structure du programme de maîtrise en divinité

Cours

Conditions et procédures d’admission

ATS

Année d’intégration

Événements et nouvelles

Professeurs et personnel

Liens

Contacter l’ÉTM

Conseil

3475 rue Université
Montr
éal, QC 
CANADA
H3A 2A8


téléphone: (514) 849-8511
télécopieur (514) 849-4113
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Année d’intégration au ministère

Année d’intégration au ministère

Tel qu’expliqué dans notre page d’information générale, le programme de maîtrise en divinité (M.Div) comprend deux ou trois années d’études de base à la faculté des Sciences religieuses de l’Université McGill (le programme de baccalauréat en théologie), des études d’intégration à l’un des séminaires confessionnels et, finalement, l’année d’intégration au ministère, une année d’études professionnelles offerte conjointement par le Séminaire Diocésain de Montréal (anglican / épiscopal), le Collège Presbytérien, et le Séminaire Uni. Ce programme de formation est supervisé et dirigé par le conseil des études de l’École théologique de Montréal où les trois séminaires confessionnels et la faculté des Sciences religieuses de McGill sont représentés.

L’année d’intégration au ministère consiste en un programme de formation personnelle et pastorale intégré comme préparation directe pour l’exercice du ministère chrétien. En plus d’une part importante de formation sur le terrain, ce programme comporte des cours de théologie pratique et de pastorale, des groupes de réflexion, des ateliers, des voyages d’études, et la rédaction d’un travail d’intégration des apprentissages.

Bien que le programme ait d’abord été élaboré au bénéfice des Églises participantes, l’École théologique de Montréal accueille les étudiants et étudiantes d’autres dénominations et traditions qui souhaitent s’y inscrire par le biais de l’un des séminaires.

Les étudiants-es ayant complété le baccalauréat en théologie ou obtenu un diplôme équivalent peuvent être admis-es à l’année d’intégration au ministère. Peuvent s’y inscrire également ceux et celles qui ont complété les études de maîtrise en théologie sacrée ou suivi la classe de lecture dirigée du Séminaire Diocésain de Montréal. Avec l’année d’intégration au ministère, ces cours permettent d’obtenir le diplôme en ministère. (Veuillez vous référer à l’information générale sous le lien Structure du programme.)

On peut obtenir ce diplôme à condition d’avoir complété avec succès tous les cours et stages de formation sur le terrain requis par le programme. L’élément de stage sur le terrain doit être complété avec succès ou repris en entier, puisque aucun « test de rattrapage » n’est possible dans ce domaine.

Le programme de maîtrise en divinité est accrédité par l’Association of Theological Schools des États-Unis et du Canada.

 

Langues

Le programme de l’année d’intégration au ministère est offert en anglais. Cependant, les étudiants et étudiantes peuvent rédiger leurs travaux et faire leurs présentations orales en français. Chaque fois que c’est réalisable, les étudiants-es francophones sont placés dans des lieux de stage où l’on parle français. Lorsque le nombre d’étudiants-es francophones et bilingues rend la chose possible, certaines parties du programme de cours et du travail en groupe de l’année d’intégration au ministère peuvent se faire en français.

L’anglais et le français sont d’usage courant pour la vie communautaire et liturgique des séminaires.

 

 

Formation sur le terrain

Les étudiants et étudiantes passent environ cinquante pourcent de leur temps dans le lieu de stage où ils et elles exercent un ministère sous la supervision de pasteurs-es d’expérience. Ce contexte leur permet d’intégrer tous les aspects de la théologie et de développer l’art de la réflexion théologique sur les événements de la vie dans le ministère. Cette façon de faire favorise une compréhension et une compétence accrue au niveau pratique, car il existe un lien étroit entre les cours théoriques et l’expérience sur le terrain. L’expérience acquise sur le terrain est soumise à un examen critique en classe, tandis que les notions plus théoriques intégrées en classe peuvent être mises en pratique lors du stage sur le terrain.

 

Travaux de cours

Environ deux jours par semaine sont dédiés aux travaux de cours dans les différents séminaires. Les cours offerts en commun sont la prédication, les soins pastoraux et la relation d’aide, le leadership, la formation dans l’Église et la mission contextualisée. Chaque séminaire offre des cours spécifiques à la dénomination à laquelle il est rattaché.

 

Ateliers et voyages d’études

À intervalles réguliers pendant l’année, une période de temps est consacrée à l’exploration en profondeur d’un sujet en particulier. Normalement, on offre un atelier sur la gestion des conflits de même que des sorties pour étudier en direct les problèmes reliés au ministère rural et au ministère des grands centres urbains. Un des voyages d’études les plus importants est celui où les étudiants et étudiantes sont invités-es à partager le travail de l’Église et la vie de foi dans un autre pays. Nous sommes présentement en train de développer et d’approfondir un partenariat de formation avec un séminaire-associé à Matanzas, Cuba, et ce voyage qui se fait au début du deuxième semestre s’est révélé le temps fort de l’année pour plusieurs étudiants-es. Au début de 2014, pour la onzième année d’affilée, les étudiants-es de l’année d’intégration au ministère se sont rendus encore à Cuba.

 

Le travail d’intégration des apprentissages

Le but de ce travail de rédaction est de permettre aux étudiants et étudiantes de prendre conscience de leur propre cheminement de foi, de comprendre l’Évangile ainsi que l’Église et le monde, et d’intégrer ces deux dernières réalités dans une théologie du ministère reflétée par le travail du personnel ordonné.

 

 © 2006, MST-ETM. Mise à jour: 26 mai 2014. Tous droits réservés.